> Images>Images contemporaines>Image "Le Bal masqué"

Image "Le Bal masqué" par Alain Lachartre

Image "Le Bal masqué " par Alain Lachartre

Format 40 x 30 cm

  • Sans cadre Sans cadre 39,00 €
  • Avec cadre noir 47,79 €
  • Avec cadre blanc 47,79 €
  • Avec cadre en bois naturel 56,59 €

Descriptif

Lithographie sur les animaux exotiques, création d'Alain Lachartre

 

Fiche technique

Hauteur (cm)30
Largeur (cm)40
Format avec cadre (cm)30 x 40
Technique d'impressionLithographie
Tirage20 ex. numérotés et signés
Type de papier100 % coton Velin d'Arches® 250g
ThèmesJeunesse
OrientationPaysage

Total TTC 39,00 €

  • Ma liste
  • Partager

    Envoyer à un ami

    Image "Le Bal masqué"

    Image "Le Bal masqué"

    Lithographie sur les animaux exotiques, création d'Alain Lachartre

     

    Destinataire :

    * Champs requis

      OU  Annuler

    A propos

    Directeur artistique reconnu depuis plus de 30 ans, Alain Lachartre s'est fait aussi connaître comme éditeur, avec son atelier de création « Vue sur la ville », et ses fameux agendas illustrés par les meilleurs artistes du moment.

    Depuis quelques années, il se distingue comme dessinateur, avec une affection particulière pour les animaux exotiques, crocodiles, poissons des eaux profondes ou ouistitis. Son trait est habile, faussement naïf, avec ce souci du détail ponctué d’un vrai sens de l’humour comme ici ce bal masqué" tiré du portfolio "Flamboyants crocodiles" édité en série limitée par l'Imagerie d'Epinal.

    Lithographie à tirage limité à 25 ex., numéroté et signé par l'artiste

    Nos engagements

    Alain Lachartre

    Dessinateur, éditeur, Alain Lachartre est d'abord connu comme directeur artistique. Depuis plus de 30 ans il collabore avec des illustrateurs, concevant avec eux des éditions à tirages limités pour de grandes marques telles Chanel, Veuve Clicquot ou Le Bon Marché. Spécialiste de la pub, du dessin et de la BD, auxquelles il a consacré plusieurs ouvrages, il aime dessiner les animaux, crocodiles, poissons ou ouistitis. Amoureux de la sérigraphie, il fait revivre pour l'Imagerie d'Épinal des fragments de planches animalières, imaginant un monde merveilleux qui voit l'improbable rencontre entre son bestiaire et les oiseaux de paradis.